Eldenia Sekai

RPG Mangas Médiéval-Fantaisiste.
Bienvenue sur les terres d'Eldenia...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une rencontre Improbable.

Aller en bas 
AuteurMessage
Orion Iraki

avatar

Masculin
Nombre de messages : 132
Age : 28
Pseudo : Orion Iraki
Date d'inscription : 09/07/2008

Feuille de personnage
Perso:
Level:
0/0  (0/0)
Liens/Relations:

MessageSujet: Une rencontre Improbable.   Mar 29 Juil - 19:54

Une forêt sombre même en plein jour, des arbres peu engageant, un chemin invisible et des bruits pas vraiment rassurant, voila ce qui se trouvait face à Orion. Il c'était arrêté devant la forêt du dragon , forêt qui se trouvait sur son chemin et qu'il devait traverser ou contourner. La traverser reviendrait à gagner du temps. mais la contourner reviendrait peut être à rester en vie car les bruits ne lui disait rien qui vaille et surtout il ne reconnaissait pas le sons en question.

Hésitant quelques minutes, pesant le pour et le contre, il ce décida alors à entrer dans la forêt maudite. D'un coup, c'était comme ci la nuit venait de tomber sur lui, une nuit sans lune et nuageuse. Il ne pouvait donc se fier qu'à son oui et à son odorat pour rester vivant. Il ne voyait pratiquement pas où il allait et le chemin était de moins en moins marqué . Il ressentait même cette étrange sensation d'être observé dans l'ombre.

Toujours vétu de son habituelle cape marron vert, chacune de ses armes à leur place, c'est à dire une épée sur le flanc, l'autre épée , son carquois et son arc dans son dos, et son couteau dans sa manche. Il avait sa main constamment posé sur la garde de son épée. Il sursautta en entendant des bruits de pas sur le côté, et même si ses yeux c'étaient habitués à l'obscurité, il ne distingua rien du tout encore une fois.

Il marcha ainsi pendant plusieurs minutes , voire même heures, sans apercevoir le moindre rayon de soleil. Il se demanda même s'il ne c'était pas perdu. Il entendit alors un bruit d'un combat violent. Pas d'un combat où le métal se croisait, mais un combat de créature pour leur survit. Le bruit se rapprochait de plus en plus à mesure qu'il s'approchait. et il arriva dans une petite clairière où deux dragon de taille moyenne, environ 2 mètres au garrot , se battaient violemment. Le premier était noir comme la forêt, tandis que le second était d'un rouge sombre comme le vin. Le noir semblait plus fort et il prit rapidement l'avantage . Orion resta caché dans les fougères, se servant de sa cape pour passer inaperçut, mais le vent tourna et informa de sa présence les deux dragons.

Le noir qui venait de mettre à terre son adversaire, se tourna et regarda dans la direction d'Orion puis cracha un jet de flamme . Le mercenaire évita de justesse le jet enflammé du dragon qui venait de mettre feu à la forêt, feu qui ne dura pas longtemps finalement. Puis il parti laissant le dragon rouge à terre et blessé. Orion le regarda partir, soufflant un peu à cause de la peur qu'il venait d'avoir. Puis il observa l'autre dragon. Il connaissait la loi de la nature, si tu n'es pas assez fort tu meurs. Mais, il devrait pouvoir avoir une autre chance. Orion hésita , pour finalement s'approcher de lui. Il savait qu'il le boufferait à la première occasion, mais il ne pouvait pas laisser cette créature mourir sans rien faire.

Le dragon ne semblait plus vraiment conscient, même s'il était encore réveillé , souffrant le martyr comme le montrait ses cris d'agonies. Orion l'examina rapidement puis tenta de le soigner comme il put avec ce qu'il trouva dans la forêt. Il n'était pas guerrisseur, ni même herboriste, et sa seul connaissance des plantes était limité, ce n'est pas pour autant qu'il n'essaya pas d'aider la créature, évitant plusieurs fois un coup de queue ou de patte de celle ci qui essayait de se défendre en pensant que c'était un charognard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yui Itô Kobayashi

avatar

Féminin
Nombre de messages : 42
Age : 26
Pseudo : Le poison pure
Date d'inscription : 24/07/2008

Feuille de personnage
Perso:
Level:
0/0  (0/0)
Liens/Relations:

MessageSujet: Re: Une rencontre Improbable.   Mer 30 Juil - 0:28

Le silence n’est jamais bon présage.

Des craquements de branches. Je prenais tout de même garde à ne pas trop faire de bruit, on ne savait jamais quel genre de créature pouvait se cacher entre les arbres. Elles étaient toujours bien dangereuses, et bien trop vicieuses et discrète. Le vent passait à peine à travers les trop nombreuses branches. Je me demandais comment l’air pouvait circuler dans un espace pareil. Cette forêt, je ne la connaissais que trop bien, l’entrainement s’était souvent fait ici, mais tout le monde n’était pas toujours revenu vivant, il paraît que c’était une manière de trier. Je levais les yeux vers le ciel, il était difficile de voir les rares rayons du soleil, il faisait presque nuit entre les arbres. Je m’apprêtais à soupirer bruyamment quand j’entendis une respiration. Une respiration humaine et masculine, sans aucun doute. Je relevais les yeux et apercevais un homme. Les cheveux foncés, une stature musclée, sûrement un guerrier. Derrière lui je remarquais qu’il sentait ma présence, automatiquement, je m’abaissais. Je me relevais et ceci à chaque fois qu’il se retournait. Il avait l’air aux aguets mais tout s’arrêta quand deux autres présences se firent sentir. Des présences bien plus imposantes et bien plus fortes que celles de simples humains. Des dragons. L’un noir comme les ténèbres, l’autre rouge comme le sang. Je les voyais, dans la clairière se battre. Il était évident que le noir avait le dessus, beaucoup trop évident puisque le rouge était sur le point de mourir. Je voyais alors l’homme rassembler son courage ainsi que différentes plantes pour soigner l’animal. Non. Pas cette plante. Celle-ci. Oh visiblement il ne s’y connaissait pas. Je retirais ma chemise qui était par-dessus mon corset et allais à la rivière la plus proche. Recueillant l’eau à l’intérieur je retournais voir le dragon et le forçait à boire l’eau que je lui mettais dans la bouche. Je sentais qu’il voulait s’approcher de mon bras pour le mordre. Je ne reculais pourtant pas ma peau, il sentirait de la peur et prendrais le dessus.


« Ne sois pas idiot, à quoi cela t’amènerais de me tuer ? »
Grognais-je en posant ma main sur son museau.


Je relevais alors les yeux vers l’homme et me levais moi-même. Je m’approchais alors de la plaie. Un cataplasme serait bien plus efficace que ce qu’il venait de lui mettre, pour un humain, ce qu’il avait fait était amplement suffisant, mais pour un dragon. Je regagnais la forêt et revenais au bout d’une bonne demi-heure. Je me tournais vers l’homme voulant lui demander de tenir le cou du dragon pour qu’il ne me morde pas mais il le faisait sans qu’une parole ait besoin de franchir mes lèvres. Je me penchais alors sur l’animal et sortait mon couteau. Ce bout blanc, minuscule certes, mais surement bien plus grand à l’intérieur, cela ne pouvait pas être un simple morceau de peau. Mon couteau dégageait la griffe de dragon noir qu’il avait laissé dans le corps de son ennemi. J’entendais son gémissement de douleur et appliquait directement le cataplasme entre ses écailles. Je me redressais enfin et trempais mes mains dans l’eau, me tournant vers l’inconnu.


« Il . . . »
M’arrêtais-je sous la douleur.


Un gémissement s’échappait de mes lèvres. Je sentais la douleur se prendre de ma jambe et les crocs s’enfoncer dans ma cuisse. Un cri s’échappait encore de mes lèvres carmin, le sang brulant inondait ma jambe et je me sentais attirée vers l’animal. Comment avait-il pu récupérer tant de force en si peu de temps ? Je voulais m’accrocher à quelque chose mais rien n’était à ma portée, je glissais jusqu’au dragon en soulevant la poussière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orion Iraki

avatar

Masculin
Nombre de messages : 132
Age : 28
Pseudo : Orion Iraki
Date d'inscription : 09/07/2008

Feuille de personnage
Perso:
Level:
0/0  (0/0)
Liens/Relations:

MessageSujet: Re: Une rencontre Improbable.   Mer 30 Juil - 1:10

Pendant tout le temps où il marchait il avait senti une présence l'observer dans l'ombre, et à chaque fois il ne voyait rien. Mais il savait pertinemment que quelqu'un ou quelque chose le suivait sans faire de bruit. C'est cette désagréable senssation qui faisait qu'il était constamment sur ses gardes pendant qu'il marchait. Pourtant quand il vit les deux dragons, il en oublia cette sensation et se concentra sur les créature, ce qui lui sauva surement la vie car il put justement éviter le jet de flamme .

Ce n'est que par la suite, alors qu'il commençait à aider le dragons de ses maigres connaissances en soins qui étaient surtout destiné pour des humains, qu'il remarqua une femme étrange s'approcher de lui et de la créature blessé. Déjà qu'avec le mercenaire elle était plutôt agité, avec elle , le dragon semblait complètement énervé. d'ailleurs, Orion le remarqua rapidement car la quasi totalité des attaques de la créature était dirigé vers elle après son arrivé. Pourtant, contrairement à lui, elle semblait mieux s'y connaitre dans le domaine des soins.

Alors qu'elle revenait de sa cueillette, elle lui montra le cou de la créature du regard et Orion se posa à côté pour tenter de le retenir. Une bien stupide idée au final car aucun humain ne pourrait retenir la colère d'un dragon et encore moins d'un dragon agonisant, car une créature sur le point de mourir défendra plus chèrement sa peau qu'une créature normal. Et il ne fallu pas longtemps pour que sa ce confirme, envoyant Orion par terre, le dragon mordi la femme à la jambe pour l'attirer face à lui et surement la manger.

Le mercenaire se releva rapidement et appuya sur une des blessure du dragon pour le faire rugir de douleur et permettre à la jeune femme de se dégager, puis en défaisant sa cape il s'avançât vers la gueule de la créature.


Si tu veux manger quelqu'un, attaque toi à moi, pas à elle. Moi je ne peux pas te soigner, elle le peut. Alors ne soit pas stupide. Le destin à voulu que nous soyons la alors que tu allais mourir, ne veux tu pas devenir plus fort, plus fort que celui qui vien de te battre? Alors calme toiet laisse nous faire.

Son visage était impassible, ne montrant aucune émotion, mais le ton de sa voix était ferme voir même autoritaire. Le dragon hésita un moment puis il l'attaqua en ouvrant grand la machoire. Orion fit un pas de côté pour éviter l'attaque et enroula sa cape autour du museau de la créature et serra de toute ses forces.Le mercenaire fut bien sur balloté dans tous les sens et il fini même par se retrouver sur la tête du dragon mais il ne lacha pas . Le dragon fini par abandonner et laissa tomber sa tête au sol complètement exténué.

Reposes toi, nous ne te voulons aucun mal.

Orion était lui aussi à bout de souffle mais il tenta de ne rien montrer, souriant juste au dragon qui pouvait voir son pendentif qui lui ressemblait étrangement. Orion le caressa avant d'enlever sa cape qui lui entraver la machoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yui Itô Kobayashi

avatar

Féminin
Nombre de messages : 42
Age : 26
Pseudo : Le poison pure
Date d'inscription : 24/07/2008

Feuille de personnage
Perso:
Level:
0/0  (0/0)
Liens/Relations:

MessageSujet: Re: Une rencontre Improbable.   Mer 30 Juil - 12:46

Qu’est ce que la douleur ?

Lorsqu’on est trop habitué à sentir des lames en soi, ressent-on encore la douleur ? La réponse est tellement simple. Oui. Nous la ressentons, toujours et encore. Un entrainement peut nous faire réprimer nos cris mais en aucun cas diminuer notre douleur, après tout, notre corps reste toujours le même. Je sentais ses crocs dans ma cuisse, mais c’était tellement évident, depuis le début il s’énervait à chaque fois que je m’approchais de lui, mais comme d’habitude je n’avais pas écouté ma raison, j’avais préféré prendre le risque, après tout, si on ne risque rien, la vie est terriblement ennuyeuse. N’est ce pas ? Je voyais l’homme appuyer fortement sur une blessure du dragon, l’animal gémissait et retirait son emprise autours de ma jambe. Je serrais les dents en gémissant, comme un étau se desserrant instantanément. Je sentais les crocs du dragon se retirer de ma peau, de ma chair. Je reculais alors vivement et m’éloignais de l’animal. Le dragon comprenait-il les paroles de l’homme ? Je jetais un œil à ma cuisse. Cela ne prendrait pas beaucoup de temps à disparaître, mais je devais tout de même me mettre un bandage. Ce visage tellement froid, cet homme ne devait pas être facile. Quoique moi aussi je me montrais souvent d’une froideur extrême lorsque je n’étais pas agressive ou autre chose du genre. Mais le dragon s’attaquait déjà à lui à présent. Mais je ne faisais rien, il avait l’air de s’y connaître, et n’étais-je pas déjà assez blessée ? Il y a de meilleures raisons qu’un dragon têtu pour mourir. Je le voyais enrouler la tête de l’animal dans sa cape, comme si l’obscurité allait le calmer. Mais l’animal finissait par abandonner sous la douleur et la trop grande fatigue. Il enlevait donc la cape.


« Qui êtes vous ? »
Demandais-je.


Je me levais alors et ramassais ma chemise déjà déchirée, la mouillant dans l’eau je m’asseyais au sol et nouait le tissu autour de mes blessures, cela ferait office de pansement. Je relevais alors les yeux vers lui et les plongeais dans ses yeux. Mes yeux étaient froid, je voulais simplement la réponse à ma question. Il se défendait beaucoup trop bien et semblait beaucoup trop doué pour que j’ignore son identité. Je posais mes yeux sur l’animal qui semblait s’endormir, sa fougue l’avait complètement anéantit, les animaux sauvages me rappelaient souvent ma propre personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orion Iraki

avatar

Masculin
Nombre de messages : 132
Age : 28
Pseudo : Orion Iraki
Date d'inscription : 09/07/2008

Feuille de personnage
Perso:
Level:
0/0  (0/0)
Liens/Relations:

MessageSujet: Re: Une rencontre Improbable.   Mer 30 Juil - 19:56

Le petit rodéo que venait de lui faire faire le dragon l'avait beaucoup trop fatigué, et si la créature n'était pas déjà à bout de force, elle l'aurait sans aucun doute envoyer contre un arbre à plusieurs metre de la. Seulement, il ne pouvait pas restait sans rien faire, pour deux raison, la première était sa volonté d'aider l'animal coute que coute et la seconde c'était sa philosophie de toujours aider les gens dans le besoin, ce qui était bien le cas de la femme. Seulement, la voila bien blessé, et surement incapable d'effort soutenu, d'après ce que pouvait voir Orion de sa blessure.

Alors que l'adrénaline redescendait, il senti comme une douleur au niveau de son bras. Les écailles et les pics du dragons lui ayant laissé de belle marques. Il remit sa cape sur ses épaules, sans pour autant l'accrocher de nouveau. C'était juste pour ne pas la perdre bêtement et pouvoir s'en servir à nouveau si besoin est. Il s'interessa alors à la femme, s'approchant d'elle et examinant sa blessure. C'était vraiment pas utile, surtout qu'elles'y connaissait bien mieux que lui dans les soins. Mais, son instinct lui dicté toujours d'aller vérifier l'état d'un blessé pour l'aider. , Il écouta en même temps les parole de cette dernière, avant de lui répondre d'un voix calme mais un peu fatigué.


Je ne suis personne, car la guerre ma prit absolument tout sauf la vie, alors j'essai que celle ci soit utile au autres . Cependant, je dois vous remercier pour l'aide que vous m'avez apporté, je sais m'y prendre pour sauver un humain de ses blessure mais c'est la première fois que je m'occupe d'un dragon. Mon nom est Orion Iraki, simple mercenaire.

Il ne la regardait que très peu, s'attardant surtout sur sa blessure. Puis il releva la tête et dans son visage calme et impassible, on pouvait presque y voir un sourire de remerciement. Orion ne souriait que très rarement aux personnes qu'il ne connaissait pas. Finalement, il reporta son attention sur le dragon dont l'état était bien plus préocupant. Allait il survivre à ses blessure, sa serait dure à dire, mais Orion ferait son possible pour que se soit le cas.

Reprenant sa voix calme habituel, il fixa la jeune femme, voulant savoir certaine chose sur elle aussi.


Et vous, vous êtes? Je sais que vous êtes à la fois quelqu'un de très doué pour passer inaperçut, mais aussi une bonne guérisseuse. Mais ce qui m'intrigue, c'est pourquoi vous me suiviez dans la forêt, et ne me mentait pas, ne pas voir ne signifie pas ne rien savoir.

Il se trouvait à genoux face à la jeune femme, sa cape ne lui couvrant que le dos. Elle pouvait donc voir absolument tout son arsenal et même si elle regardait bien son couteau dans sa manche ainsi que son pendentif qui était par dessus ses vêtement, un pendentif en forme de dragon rouge. De plus, son bras gauche saignait légèrement bien qu'il ne semblait pas ressentir la douleurquand on regardait son visage calme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yui Itô Kobayashi

avatar

Féminin
Nombre de messages : 42
Age : 26
Pseudo : Le poison pure
Date d'inscription : 24/07/2008

Feuille de personnage
Perso:
Level:
0/0  (0/0)
Liens/Relations:

MessageSujet: Re: Une rencontre Improbable.   Jeu 31 Juil - 23:45

La solitude est-elle paradoxalement ta seule amie ?

Je regardais l’homme qui s’était approché de moi pour regarder ma blessure. Je sentais son regard s’attarder simplement sur ma blessure, rien de plus, rien de moins. Personne ? Il n’était personne ? C’était étrange d’entendre ce genre de parole, se reclure soi-même du monde, comme si exister n’était pas si important que ça, comme si notre première priorité n’était pas d’exister, mais de vivre. Etait-ce ça, sa façon de voir les choses ? Visiblement, il sauvait les inconnus avant de se sauver soi-même, mais tout ça, par choix. J’étais bien placée pour parler, depuis combien de temps, n’avais-je pas pensé à moi ? Y avais-je seulement déjà pensé ? Me remercier ? Mais pourquoi ? Ce dragon ne lui appartenait pas, ce n’était qu’un animal sauvage. Alors pourquoi avait-il l’air d’y tenir ? Orion Iraki. Simple mercenaire. Visiblement, cet homme n’était pas comme tous les hommes. Il ne cherchait-il rien, il ne voulait rien, avait-il un but ? Mais, avais-je un but ? Une raison de vivre ? Surement, mais je ne l’avais pas encore trouvée.


« Vous êtes une de ces rares personnes qui pense à l’autre avant de penser à lui, prenez garde, vous allez vous détruire. »
Soufflais-je en portant mon attention sur l’animal blessé.


Je sentais alors son attention se reporter sur moi, son souffle était bien plus proche que je ne me l’étais imaginé. Je glissais mes yeux jusqu’aux siens et écoutais ses questions. Que je suis ? Mais, je ne le sais même pas moi-même. Comment pourrais-je lui répondre ? Une bonne guérisseuse, un sourire s’esquissait au bord de mes lèvres, c’était tout simplement dans cette salle que j’avais appris ça, on me blessait mortellement et on me disait de me débrouiller avec des plantes, l’instinct de survie se développe tout seul. Pourquoi je le suivais ? Parce qu’il me paraissait beaucoup trop doué pour un simple villageois, beaucoup trop discret et beaucoup trop serein. Il avait éveillé mon intérêt, mais pour combien de temps ? Quelques secondes ? Quelques minutes ? Quelques heures ? Qui sait ? Je souriais à la façon dont il finissait sa phrase, c’est vrai, je ne pouvais pas me défiler. Peut être commençais-je à rencontrer des adversaires à ma taille ?


« Yui Itô Kobayashi, vous en savez déjà bien assez. Je vous ai suivis car vous m’avez intriguée. »
Répondis-je sans ciller.


Combien avait-il d’armes ? Je ne prenais pas le temps de compter. Son collier. Il était magnifique, étrangement, c’était la réplique du dragon en face de nous. Je posais alors mes yeux sur son bras. Une blessure. Evidemment, il confirmait en une fraction de seconde mes paroles. Il ne prenait vraiment pas soin de lui. J’arrachais un morceau du tissu qui se trouvait autours de ma cuisse et attrapait délicatement son bras. Alors je nouais le tissus après avoir rincé sa plaie dans l’eau friche de la rivière, je relevais alors enfin mes yeux vers lui.


« Une infection peut être mortelle, mais vous n’avez pas l’air de vous en soucier. »
Soufflais-je en retirant mes mains de sa peau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orion Iraki

avatar

Masculin
Nombre de messages : 132
Age : 28
Pseudo : Orion Iraki
Date d'inscription : 09/07/2008

Feuille de personnage
Perso:
Level:
0/0  (0/0)
Liens/Relations:

MessageSujet: Re: Une rencontre Improbable.   Ven 1 Aoû - 0:16

Il l'écouta sans rien dire, attendant juste les réponses à ses questions. Il se revoyait presque dans la jeune femme, quelqu'un qui ne s'occupé pas de sois en premier mais d'abord des autres. Quelqu'un d'indomptable et d'indompté , tout aussi changeant que pouvait l'être Orion malgré son visage aussi calme qu'une statu figé à jamais. Finalement, il se ressemblait par plusieurs de leur caractères, mais il était aussi tout à fait différent. Alors qu'Orion faisait toujours face et ne se cachait jamais, elle semblait se dissimuler dans l'ombre en attendant son heure.

Il la laissa l'examiner, et soigner brièvement son bras en faisant un bandage , avant de se relever. Il souffrait en silence, ne laissant voir qu'un léger crispement de la mâchoire alors qu'il gardait son calme . Rien n'aurait put lui faire changer son apparence intrigante et trompeuse.


La seule chose qui me détruira, sa serra la personne en qui j'aurais pleinement confiance, mais ce n'est pas encore aujourd'hui que sa arrivera. Quand à mon corps, il résistera , comme il à déjà résister aux autres blessures. Cependant, je dois avouer que vous m'intriguez tout autant que je vous intrigue. Comment une jeune femme comme vous peut elle devenir aussi particulière et impossible à cerner? Enfin, je ne cherche pas à me sacrifier sans but, n'imaginez jamais que quand je fais quelque chose, je le fait sans pensez au risque auxquelles je m'expose. Seulement, des fois les risques valle bien pour quoi on se bat, et se dragon en est l'exemple parfait. que vaut la vie si elle n'est pas vécu, que vaut la vie si on ne peut pas avoir de seconde chance pour réparer ses erreur, seulement moi je n'ai pas eu la chance de ce dragon, alors je fait tout ce que je peux pour que tout le monde y ai droit sans distinction pour sa race ou son origine.

Il regardait le dragon, espérant vraiment n'avoir pas fait tout ça en vain. Combien de personne avait il déjà aidé dans le passé, et combien avait il épargné ? 9a il n'en savait rien , mais à chaque fois, il pensait à la même chose, pourquoi eux et pas lui, qu'est ce qu'il avait de plus que lui pour mériter cette seconde chance? Et la seul réponse qu'il avait trouvé, c'était, parce qu'il en faut un pour tout les autres, un qui soit différent.

Il se tourna vers la femme posa sa cape sur elle et lui tendit sa gourde.


Reposez vous, vous aussi, je vais chasser un peu et je reviens. Et bien sur, faites attention cette fois, il n'y aura pas toujours quelqu'un pour vous aider en cas de besoin.

Il s'éloigna dans la forêt , son arc en main bien décidé à faire en sorte que personne ne meurt ici aujourd'hui. S'il possédait une magie reposant juste sur sa volonté, le sort aurait été le plus puissant qu'on pouvait imaginer, car il voulait que tout ceux qui passe sur son chemin mérite la même chance de vivre qu'il soit ami ou ennemi.

Il ne revint que quelques heures plus tard avec 3 petits gibiers ressemblant de loin à des lapin mais en beaucoup plus gros. Il alluma alors un feu avec le bois alentoure et les reste du petit incendi déclenché par le dragon noir. C'est à peine s'il faisait attention au dragon qui le regardait pourtant de sa pupille rouge .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yui Itô Kobayashi

avatar

Féminin
Nombre de messages : 42
Age : 26
Pseudo : Le poison pure
Date d'inscription : 24/07/2008

Feuille de personnage
Perso:
Level:
0/0  (0/0)
Liens/Relations:

MessageSujet: Re: Une rencontre Improbable.   Ven 1 Aoû - 23:15

N’avoueras-tu jamais la douleur qui te ronge ?

Alors lui aussi ne s’attachait à personne ? Comment une personne humaine était-elle capable de montrer si peu ses sentiments ? J’étais ainsi, mais en voyant ça de l’extérieur, sur une personne autre que celle qui m’avait entrainée, je trouvais cela affreusement étrange, affreusement sans vie. Combien de blessures avait-il déjà eut ? Surement beaucoup. Après tout, il se battait bien, et quelqu’un qui se bat bien a forcément eut nombre de combats qui vont avec nombre de blessures. Particulière et impossible à cerner ? Etais-je si particulière ? Je n’en avais absolument pas l’impression. Je sentais évidement parfois le regard des inconnus se poser sur moi mais je ne pensais pas que c’était pour une raison précise ou pour ce que je dégageais. Je gardais mon regard dans le siens en essayant de comprendre ce qu’il voulait dire, mais je ne trouvais pas les réponses à mes questions. Quel discourt. Comment pouvait-on rêver d’égalité et de paix dans un monde comme celui-ci ? Sa vision était bien insensée, si ce n’est impossible à réaliser. Sans distinction ? Connaissait-il réellement cet endroit ? Malgré tout, tout ce qu’il disait était étrangement touchant. Je regardais l’animal.


« J’imagine que vous êtes le seul à penser ainsi. »
Soufflais-je.


Un léger sursaut me secouait lorsque je sentais la cape se poser sur mes épaules. Avait-il remarqué les frissons ? Avait-il remarqué la chaire de poule de ma peau fine ? Je ne sais pas, pourtant il avait réagit parfaitement. Délicatement je prenais la gourde et le regardais s’éloigner en posant mes lèvres sur l’embout. J’avalais naturellement quelques gorgées qui me faisaient vraiment du bien, moi qui avait eut longtemps la gorge sèche. M’aider ? M’avait-on déjà aidée ? Oui, avant. Quand je n’étais pas celle que j’étais à présent. M’aider. Je tressaillis à cette pensée. Tu ne dois avoir besoin de l’aide de personne. Ne sois jamais dépendante, ne sois jamais réduit à si peu. Je le regardais alors revenir au bout d’un certain moment. Je mettais mes mains près du feu.

« Excusez moi, je ne peux pas accepter. »
Je retirais la cape et la mettais sur ses épaules, brusquement je sentais un lancement dans ma jambe et m’effondrais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orion Iraki

avatar

Masculin
Nombre de messages : 132
Age : 28
Pseudo : Orion Iraki
Date d'inscription : 09/07/2008

Feuille de personnage
Perso:
Level:
0/0  (0/0)
Liens/Relations:

MessageSujet: Re: Une rencontre Improbable.   Ven 1 Aoû - 23:43

Alors qu'il partait pour chasser, Il souria légèrement à la remarque de la jeune femme. En effet , il était le seul à penser ça dans tout les deux royaumes, mais il s'en fichait, ce n'est pas parce que personne ne pense pas comme lui qu'il devait penser comme les autres plutôt que comme il le faisait en ce moment. Il ne répondit pas du tout à cette remarque ce contentant de hausser les épaules en partant. De toute façon qu'est ce qu'il aurait put dire de plus,à part "oui c'est vrai" ?

En revenant, il remarqua bien sur que ni la femme ni le dragon n'avait bougé de là où il les avait lâché . Le dragon semblait dormir tranquilement, ce qui était bon signe au final, il retrouvait des forces doucement. Par contre la femme ne semblait pas vouloir dormir car elle était en plein conflit intérieur comme le remarqua le mercenaire en arrivant. Elle lui rendit alors sa cape et aussi sa gourde, à laquelle il en but quelques gorgées rafraichissante. Il la vit alors s'effondrer, et plus par un réflexe involontaire que par envie, il la rattrapa un peu avant qu'elle ne se cogne par terre. Sa blessure était bien plus grave que celle du mercenaire, ça il n'y avait pas photo, mais elle n'avait pas prit le temps de s'en occuper d'avantage pendant qu'Orion était parti, ce qui laissa le mercenaire perplexe. Il la reposa sur le sol, lui remit sa cape sur elle pour la réchauffer un peu, puis s'occupa de la jambe de la jeune femme, la nettoyant avec l'eau qu'il restait et mettant un cataplasme de plante , puis remit le bandage.


Au lieu de penser à ce que tu peux accepter ou pas, essaie de rester en vie. Je ne suis pas un de ces nobles qui ne donne rien sans rien en retour. Je n'attend jamais rien en retour quand j'aide quelqu'un, à part peut être un endroit ou dormir et de quoi manger si je suis un peu à cours de moyen. Et si tu n'es pas convaincu, considère qu'on est quitte car tu m'as bien aidé pour soigner le dragon.

Il s'assit face au feu et commença à tailler des petite branches en pic et d'autre pour faire une sorte de rotisoire avec son couteau. Puis il s'attaqua aux gibiers, le préparant pas avec des talents de grand maître cuisinier mais avec un certain savoir faire du à l'expérience . Puis enfin il les mit au dessus du feu, les laissant cuire lentement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yui Itô Kobayashi

avatar

Féminin
Nombre de messages : 42
Age : 26
Pseudo : Le poison pure
Date d'inscription : 24/07/2008

Feuille de personnage
Perso:
Level:
0/0  (0/0)
Liens/Relations:

MessageSujet: Re: Une rencontre Improbable.   Mer 27 Aoû - 20:33

Suis-je pareille à ce dragon ? Cet animal blessé impossible à apprivoiser ?

Mes mains allaient se cogner contre le sol dur et j’allais sentir mes chairs se faire meurtrir, simple conséquence de ma chute, quand je sentais que l’on me rattrapait. Des mains fortes qui avaient sûrement et sans doute beaucoup travaillé, des mains d’homme, les mains d’Orion. J’avais les yeux mi-clos et je le sentais me déposer au sol pour mieux me soigner. Depuis combien de temps ne m’étais-je laissée faire ? Je sentais qu’il soignait ma blessure. Je le sentais resserrer le bandage que j’avais fais à la hâte. Me faire soigner. Je ne savais même plus que ça existait. Etait-il aussi solitaire que moi ? Comment quelqu’un pouvait être poussé naturellement à aller vers chaque personne pour simplement la rendre mieux ? La soigner, la réconforter. Je me demandais comment quelqu’un pouvait en arriver à vouloir passer sa vie à aider son prochain, mis à part à cause de la religion, car ça, ce sont des choses que nous n’avons pas besoin de comprendre. Un de ces nobles ? Alors il avait quelque chose contre la richesse, contre les hommes avides de pouvoirs, qui n’avait rien contre eux ?


« Je ne cherche pas à être quitte, je ne veux simplement de l’aide de personne. »
Répliquais-je en regardant l’animal.


Je n’ai pas le droit. Je ne dois pas. Je le regardais alors s’occuper du repas. Etais-je invitée ? Je me relevais et reposais la cape sur ses épaules. M’approchant alors de l’eau j’y trempais mes mains et passais de l’eau sur mon visage quelques peu mouillé par la transpiration dû à la douleur de mon lancement quelques minutes plus tôt. Je me relevais alors et me tournais vers l’homme inconnu. Je l’observais un moment. Il avait l’air d’être une de ces personnes qui ne prend pas part à la guerre mais qui œuvre de son côté pour mieux aider. Ces personnes qui veulent aider tout le monde, qu’importe le prix, tant que la personne est dans le besoin. Pourquoi ?

« Que vous a-t-on fait pour que la vie vous rendre ainsi ? »
Me hasardais-je à demander.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orion Iraki

avatar

Masculin
Nombre de messages : 132
Age : 28
Pseudo : Orion Iraki
Date d'inscription : 09/07/2008

Feuille de personnage
Perso:
Level:
0/0  (0/0)
Liens/Relations:

MessageSujet: Re: Une rencontre Improbable.   Mer 27 Aoû - 21:03

Le mercenaire restait face au feu qu'il venait d'allumer. Il ne regardait rien d'autre si ce n'est brièvement le dragon . Bien qu'il ne connaissait ni l'un ni l'autre de deux autre individu qui était avec lui, et même si ceux ci pouvait lui vouloir une mort affreuse, il ne pouvait pas s'empêcher de vouloir les aider quel que sois les risques. et cela aussi même si la personne en question ne voulait pas être aidé. Il répondit calmement à la jeune femme sur ce point.

Ceux qui ne veulent pas d'aide sont soit des personnes qui ont peur de devoir quelque chose à quelqu'un soit qui déteste les hommes en général , et pour toi je parierais pour la première solution. Comme je l'ai dit, tu ne me doit rien , même pas un remerciement .Je ne te demande pas non plus de te souvenir de moi, tout ce que je veux, c'est savoir que tu vivra encore après notre rencontre.

Alors qu'elle s'approchait de lui et du feu par conséquence, il ne put s'empêcher de soupirer face à l'entêtement de la jeune femme . Elle était aussi tétu qu'un mule et voulait absolument bouger. Il est vrai qu'Orion réagirait absolument pareil qu'elle , voir même plus peut être , mais il se refusait d'y penser. Aussi , il répondit à la seconde question de la jeune femme.

Ce n'est pas trop dur à expliquer, il y avait un village , pas très loin des front de la guerre. Des troupes de l'un des royaumes sont passé par la et on décidé de raser le village pour que l'autre royaume ne puisse pas s'en servir à leur profit. De ce village , il ne reste qu'un survivant qui a vu la mort de ses amies, de sa famille. Voila mon histoire, ou tout du moins une parti, et c'est en voulant empêcher que ce qui m'est arrivé arrive à quelqu'un d'autre que je suis devenu ainsi. De toute façon, il ne me reste rien à part quelques objets et des souvenirs, rien qui puisse m'aider à faire autre chose.

Orion regarda le feu , comme hypnotisé par ce dernier. Il fit tourner lentement les broches alors qu'une légère odeur commençait à apparaitre dans la petite vallé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yui Itô Kobayashi

avatar

Féminin
Nombre de messages : 42
Age : 26
Pseudo : Le poison pure
Date d'inscription : 24/07/2008

Feuille de personnage
Perso:
Level:
0/0  (0/0)
Liens/Relations:

MessageSujet: Re: Une rencontre Improbable.   Dim 31 Aoû - 16:31

Ne tente pas de me comprendre.

Crois-tu autant connaître les hommes ? Les hommes se séparent-ils en deux catégories ? Non, ce n’est pas si simple, de plus, n’oublie pas que je suis une femme, que je suis bien plus compliquée et bien plus imprévisible que tout. Mes yeux ont bien plus de mystère que la lumière de la lune. Lui devoir quelque chose ? Je m’en fou, je m’en fou complètement. Tu t’es avancé beaucoup trop rapidement. Ce n’est pas ça la raison de mon entêtement. Je vivrais, bien après notre rencontre.


« Ne vous avancez pas trop vite. Je n’ai aucunement peur de vous devoir quelque chose. C’est vis-à-vis de ce que je suis que je ne veux pas avoir besoin de votre aide. Je dois simplement me débrouiller, même si cela doit me conduire à la mort. Oh vous devez me voir comme une personne bien puéril, mais qu’importe. »
Dis-je doucement.


Serait-il rancunier ? Ou est-fce autre chose ? Il veut simplement sauver chaque personne, aider chaque personne, ne pas faire attention à son origine ou à ce qu’il est. Simplement aider. Pour que l’autre aille bien et s’en sorte. Exactement. Je plongeais mes yeux dans les siens même si j’avais remarqué que lui ne faisait pas de même, il ne me regardait à aucun moment dans les yeux.


« Je vois. Sur ce . . . »
Je me levais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orion Iraki

avatar

Masculin
Nombre de messages : 132
Age : 28
Pseudo : Orion Iraki
Date d'inscription : 09/07/2008

Feuille de personnage
Perso:
Level:
0/0  (0/0)
Liens/Relations:

MessageSujet: Re: Une rencontre Improbable.   Mar 9 Sep - 23:28

Orion fut un peu surpris de son ententement, et il comprit assez rapidement que quoi qu'il puisse dire, sa n'aurait aucun impacte sur la jeune femme. Elle ne voulait pas d'aide, et sa resterait ainsi pendant encore longtemps, même si elle dois justement mourir de son entêtement . Le mercenaire fini par soupirer , ne lachant pas des yeux son futur repas qui n'avait pas du tout l'air appétissant finalement.

Hé bien soite , je ne vais pas vous retenir contre votre grés non plus, je suis la juste pour aider pas pour emprisonner qui que se soit. De toute façon, vous m'avez l'air d'être bien plus mature que je le suis moi même .

Il tourna finalement la tête de ses brochette alors qu'elle se levait pour partir apparemment . Il eu un léger rictus, un sourire retenu et involontaire. . Il savait bien qu'il ne serait pas allé bien loin sans elle, et que le dragon serait sûrement mort maintenant, mais d'un autre côté, leurs chemins ne faisaient que se rencontrer brièvement , ni plus ni moins, et ils devaient se quitter maintenant.

Mais avant de partir, vous mangerez bien quelque chose ? Surtout que c'est meilleur que à en a l'air, enfin j'espère....

Dit il en lui tendant une brochette à peine cuite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une rencontre Improbable.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre Improbable.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [SUJET TERMINE] 4 but 2 - La soirée de l'improbable |Chase/Apollo/May/Ange|
» Le jour improbable
» La phrase improbable v1.1
» La phrase improbable
» Couple improbable

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eldenia Sekai :: Chemins et Nature :: Forêt du Dragon-
Sauter vers: