Eldenia Sekai

RPG Mangas Médiéval-Fantaisiste.
Bienvenue sur les terres d'Eldenia...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 { IN JAILS

Aller en bas 
AuteurMessage
Kaori Asukai



Féminin
Nombre de messages : 73
Age : 26
Pseudo : Orphée
Date d'inscription : 19/06/2008

Feuille de personnage
Perso:
Level:
0/0  (0/0)
Liens/Relations:

MessageSujet: { IN JAILS   Mer 9 Juil - 13:34

    MUSIQUE

    Kaori s'était progressivement redressé, malgré l’étau des mains qui lui tenait ferment les bras. Maintenant debout, elle fixait le roi d'un regard noir inhabituel chez elle. Mais plus elle voyait les pas du Monarque le diriger vers elle, plus elle ressentait les émotions forte de se dernier. La colère envers son père, la haine envers tout Pallengad et tout ces sentiments de fierté qu'il dégageait. Kaori pâlit instantanément lorsqu'elle s'approcha si prêt qu'elle pouvait sentir son souffle sur sa figure. Mais elle ne cilla pas, il ne fallait pas. Son regard river par delà le roi, elle se retint de pousser un cri lorsqu'elle sentit la main de Kyoya lui arracher l'une de ses plumes d'un blancs immaculé. Mais elle sentait son aile gauche l'élancer furieusement à l'endroit où la plume lui avait été retirée. Alors le roi s'éloigna, tournant le dos à l'ange de Pallengad qu'il congédia immédiatement dans les cachots de Stonefolm. Elle eut tout juste le temps d'entendre un morceau de sa phrase, fixant la goutte de sang qui venait de s'écouler sur le carrelage impeccable de la salle du Trône. Mais un garde la ramena vite vers l'avant, alors qu'elle avait ralentit. Kaori pensa un instant à sa famille à son père. Il était trop intelligent pour tomber dans le piège du monarque ennemi. Du moins, il le fallait. Ensuite, l'ange blanc ne compta plus les marche qu'elle du descendre, alors qu'un garde s'était saisi d'une torche projetant les ombres déformées de la silhouette ailé de la Princesse. Le groupe arriva bientôt dans un long couloir composé de cahots, la plupart plein de pauvres gens affamés, d'autre de vrai canaille qui ne se retinrent pas de siffler à la vue de Kaori, la pressant de toute paroles possible. Bientôt, les gardes s'arrêtèrent et Kaori pu entendre une clé tourner dans l'épaisse serrure d'un cachot. Elle pivota alors son beau visage, avant de se sentir emmené à l'intérieur. Elle avait plus ou moins essayait de se détacher de l'étau humain mais ses réactions n’avaient fait que resserrer leurs prises. Ce qui eut pour fin de laisser quelques marques rouges sur les bras de Kaori, lorsqu’ils refermèrent la porte derrière elle. Ils s'en allèrent alors en ricanant de son sort, alors qu'elle sentait déjà le froid lui parcourir l'échine. Sa bouche était pâteuse mais son visage avait retrouvé quelques couleurs maintenant que le roi c'était éloigné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saito Kamitake

avatar

Féminin
Nombre de messages : 183
Age : 25
Pseudo : Libellule
Date d'inscription : 04/06/2008

Feuille de personnage
Perso:
Level:
6/100  (6/100)
Liens/Relations:

MessageSujet: Re: { IN JAILS   Lun 28 Juil - 16:01

Du haut de l'une des tours du château, Saito put voir le messager du roi traverser le pont levit, galopant à bride abattue vers Palengad. Le jeune soldat savait que sous la cape du cavalier qui claquait séchement au vent, était dissimulé la plume une plume immaculée que le Roi ennemi reconnaîtrait. Alors il saurait...
Saito serra un poing rageur et se détourna de l'embrasure de verre. Il s'appuya un instant contre le mur, le regard perdu dans le vague. Il aurait du fêter son actes de bravoures avec les autres soldats. Il aurait du ricanner avec les gardes en s'imaginant la suite des événements et il aurait du rayonner de fierté. Il l'avait eu, elle. La princesse de Pallengad. Quel guerrier de Stonefolm n'a pas souhaiter accomplir un tel exploit, ramener à son roi sa fille de son ennmi juré ?
L'entrevue avec Kyoya s'était parfaitement déroulée et Saito s'était persuadé que sa carrière en resterait marquée. Seulement, il n'avait pu détacher son regard de l'ange au moment où la garde personnelle du monarque l'avait empoignée pour la jeter dans les cachots. Malgré son épaule ensanglanté et angoisse que renssentent habituellement les captifs, tous avaient vu que Kaori ne baissait pas les yeux. Sa démarge légère et le mouvement de son corps gracile étaient les mêmes qu'au coeur de la forêt du Phoenix.

Finalement, Saito pivota et d'un pas presque assuré, il prit le chamin de la prison. Ses pas résonnait dans les couloirs désert. La plupart des hommes ainsi que les nobles se trouvaient dans l'aile royale à débattre de l'évènement. Déjà le prix de la ranson présummé se murmurait au détour des couloirs, alors que d'autres mauvaises langues peut-être inspirées affirmaient que la petite de Pallengad ne reverrait jamais le soleil. L'apprentit guerrier croisa un vieux garde qui le congratula amicalement et deux jeunes filles qui rougirent et se mirent à chuchoter, le regard brillant, sur son passage. Il ne pu que continuer son chemin avec un air faussement détaché. Saito préféra éviter les passages les plus fréquentés et attendit quelques minutes que les gardes s'éloignent de la prison pour emprunter l'escalier qui menait aux cellules. Il y faisait sombre mais le jeune homme savait où devait se trouver Kaori. Pour la seconde fois en peu de temps, les prisonniers avaient de la visite et ils se pressèrent contre les barreaux, tendant le bras dans l'espoir de recevoir un bout de pain. Mais le visage de l'homme restait fermé et ses trais, d'habitude si détendus, étaient figés. Ses pas s'arrêtèrent. Face à lui un cachot isolé et dont la lucarne avait été obstruée. Plusieurs longues secondes s'écoulèrent durant lesquelles la confusion le gagna.

Comme il l'avait deviné, la princesse avait été abandonnée dans la seule cellule où la lumière du jour n'entrait pas, dans une logique absurde qui dictait que ses origines étaient le plus grave des crimes et que sa punition serait pire que ces autres condannés. Et si un homme pouvait en juger plus que tous les autres, c'était bien Saito qui n'osait s'approcher, sachant que la vision de Kaori lui serait insupportable. Lui l'avait vu libre le dernier. Avant de comprendre qui elle était, il avait marché à ses côtés dans l'un des lieux les plus enchanteurs du territoire. Il était bien placé pour savoir que la liberté faisaient de toutes les femmes des fleurs nouvelles. Mais Kaori n'était pas une femme comme les autres. Ce matin, elle rayonnait plus que n'importa qui lorsque leurs chemins s'étaient croisés. Et il aurait pu la laisser s'en aller pour ne garder d'elle qu'un souvenir, un vide impossible à combler.
Au lieu de cela, il avait fait de cet ange sauvage un trophée, une attraction, l'objet d'un chantage odieux dont il ignorait encore tout et qui dorerait plus encore son blason. Saito rappa rageusement le mur et fit demi tour sans un regard à travers les barreaux de la cellule de la princesse. Il reprit l'escalier sachant qu'en haut, il aurait à raconter comment tout était arrivé en enjolint le tableau, à rire et clamer que tout bon soldat aurait fait la même chose que lui dans sa situation - tout en sachant que c'était faux.
On l'inviterait à boire pour fêter ça, on lui frapperait dans le dos et la nuit serait courte. Et Saito se bornerait à oublier qu'il avait fait enfermé un ange...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaori Asukai



Féminin
Nombre de messages : 73
Age : 26
Pseudo : Orphée
Date d'inscription : 19/06/2008

Feuille de personnage
Perso:
Level:
0/0  (0/0)
Liens/Relations:

MessageSujet: Re: { IN JAILS   Lun 28 Juil - 17:53

    [ Pfiou.... Je me ferais jamais à tes textes... xD ]

    Kaori elle, ne pensait pas au voyage de la plume vers le royaume de son père. Non, elle était bien trop consciente de son parcours pour cela. Et encore plus de la réaction de son père à ce sujet. La Princesse étant quelqu'un de très appliqué dans la vie de Pallengad, elle en savait beaucoup sur la gestion d'un Royaume et par la même occasion, sur les otages. Bien que la manière de Kyoya soit particulièrement originale. Originale et totalement lui. Pour en avoir fait le cobaye, et même si cela n'avait pas été le cas, jamais elle ne se serait abaissé à faire ça. Faible ? Si pour vous, faire un minimum attention à la vie d'un homme est faible, alors oui, on pourrait la qualifier ainsi. Bien que ce n'est pas ainsi que je l'a vois. Pour le moment, Kaori était ailleurs. Comme sorti de son corps, elle ne regardais de haut, voyant sa silhouette fine recroquevillé sur elle-même, ses ailes immaculé autour de ses genoux encerclé de ses bras. La chaleur ne parvenait pas jusqu'ici, et ce n'était pas avec la simple robe qu'elle avait, qu'elle allait avoir très chaud. Heureusement, les plumes lui procuraient pour le moment assez de chaleur. Sa particulièrement longue chevelure s'étendait autour d'elle, en auréole sur le sol noir et glaciale de la cellule. Mais ici, tout était glacial, sinistre et troublant. Le silence était vite retombé après la sortit des gardes. La tête entre ses jambes légère, l'ange entendit les cris reprendre, signe d'un visiteur. Relevant alors son regard d'ambre, elle aperçut quelques temps suivant, une silhouette se dessiner dans l'embrasure de son cachot. Cette silhouette qu'elle connaissait, cette démarche... La jeune Princesse l'apercevait aussi clairement que lui n'osait la regarder. Elle ne bougea pas et très vite, il repartit. Qu'avait-il pensé à ce moment-la ? Que pensait-il ? Au poste qu'il allait sûrement avoir ? Kaori sentait que non. Elle percevait un certain trouble chez le jeune homme, peut-être pas un regret, mais une gène... Pourquoi ? Alors qu'il partait, elle réussit à se mettre debout, sa silhouette gracieuse barré d'ombre verticales.

    " Saito ? "

    Sa voix s'était échappée, claire, légère, féminine et mélodieuse. Elle n'avait pas crié, pas murmuré non plus, juste parler, prononcé son nom... Il fallait qu'elle sache, qu'elle comprenne. Non pas qu'elle voulait savoir pourquoi il avait fait ça, mais plus pour comprendre, sentir la cause de sa réaction d'il y a quelques secondes. Pourquoi la fuyait-il alors qu'il aurait pu s'en vanter auprès d'elle ? A un mètre des barreau, elle guettait un son, des pas, mais rien ne pendant les longues minutes qu'elle attendit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saito Kamitake

avatar

Féminin
Nombre de messages : 183
Age : 25
Pseudo : Libellule
Date d'inscription : 04/06/2008

Feuille de personnage
Perso:
Level:
6/100  (6/100)
Liens/Relations:

MessageSujet: Re: { IN JAILS   Lun 28 Juil - 18:20

[J'ai eu du mal à écrire après 3 semaines de vacances. C'est assez long mais simplement parce que j'avais du mal à m'exprimer ^^]

Alors que déjà le jeune homme se concentrait pour être celui qu'on attendait, le soldat fier, le héros du jour; il se figea soudainement. Elle s'était apperçut de sa présence. Pendant quelques instant, il resta immobile. Il aurait été plus simple pour lui de quitter les cachots pour aller pavaner là où il était attendu mais la culpabilité qui lui rongeait le coeur l'en empêchait.
Une partie de lui brûlait de se retourner vers Kaori, rien que pour la voir encore, éblouissante même prisonnière mais comment pourait-il lui faire face après ce qu'il avait fait ? Il s'apperçut qu'il tremblait un peu et grinça des dents. Un soldats n'avait pas à se comporter ainsi !
Il sentit seulement à ce moment les regards vitreux des prisonniers posés sur lui, emplis d'un espoir dérisoir comme si soudainement, le jeune homme allait ouvrir les portes de leur prison. Il les fixa avec une certaine colère sans discerner leurs visages dans l'obscurité opressante. Si Kaori ne pouvait être accusé que d'être née à Pallengad, ceux qui se trouvaient ici méritaient sans nul doute leur situation. Saito grimaça en pensant que la demoiselle se trouvait mélée à ces hommes mais il secoua sa tête pour extraire de ses pensées son visage délicat et le son de la voix, qui lui semblait à cet instant la mélodie la plus triste mais aussi la plus douce qui soit.
Il sursauta soudain quand un main saisi son épaule. Un vieil ivrogne au visage rougeaux avait tendu la main à travers les barreaux de sa cellules pour lui réclamer à boire. Sous l'effet de la colère, Saito saisi sa dague d'un geste vif et assuré et se plaquant à son tour contre la grillemétalique, il le pointa vers la gorge de l'insolent. Il la tint ainsi et les doigts osseux s'éloignèrent vivement de lui. La peur lisible dans les yeux du vieu l'étonna un peu et il se rendit compte que pour un peu, sa colère l'aurait poussé à tuer cet homme. Saito avait passé bien trop de temps dans le corridor glauque de la prison. Il glissa son arme à sa ceinture et disparut dans l'escalier de pierre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaori Asukai



Féminin
Nombre de messages : 73
Age : 26
Pseudo : Orphée
Date d'inscription : 19/06/2008

Feuille de personnage
Perso:
Level:
0/0  (0/0)
Liens/Relations:

MessageSujet: Re: { IN JAILS   Lun 28 Juil - 18:37

    Kaori releva la tête en persevant des bruits étrange et inexpliqué à une dizaine de mètres d'elle. Alors il n'était pas parti ? Non... Pourquoi s'imaginait-elle que c'était lui ? Il n'avait absolumenet plus rien à faire ici, dan ces cachots dans lesquels elle étaient réduits de résider. Se rendant compte qu'il était définitivement parti, elle retourna dans un coin de sa cellule, s'asseyant, enroulant ses bras menus autour de ses jambes dévoilées et se pelettona à l'interrieur de ses ailes maintenant refermées. Combien de temps resterait-elle ici ? Quelle rançon le roi de Stonefolm avait-il exigé à Pallengad en échange de leur princesse ? Kaori savait bien que des prisonniers importants pouvaient très bien demeuré plusieurs mois dans la prison ennemis. Alors autant qu'elle s'y fasses maintenant non ? Que d'excuses...

    Elle ne possédait aucune lumière dans son cachots, et seul une lampe central à faible puissance éclairait le couloir. La belle ange finit par s'endormir, bercé par le rythme continus des gouttes tombant à quelques centimètres d'elle. Le sommeil ne fut pas de tout repos, comme en ce moment, toujours ce même rêve, toujours le même que celui qu'elle avait fait quelques heures auparavant. Mais il ne fut pas seul, et elle fut hanté d'horrible images, sanglantes, effrayantes, poussant la fillete de 5 ans qu'elle était à bout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: { IN JAILS   

Revenir en haut Aller en bas
 
{ IN JAILS
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eldenia Sekai :: Royaume de Stonefolm :: Stonefolm :: Les cachots-
Sauter vers: